Fissure et rupture de la poche des eaux

0
Fissure et rupture de la poche des eaux Fissure et rupture de la poche des eaux - Crédit : Fotolia
Au cinéma, la future maman perd toujours les eaux au moment crucial du film. Dans la vraie vie, la rupture de la poche du liquide amniotique est une possibilité mais elle n’est pas systématique. Emilie Colin, sage femme libérale à Boulogne-Billancourt nous raconte tout ce qu’il faut savoir sur cette fameuse perte des eaux.

 

Qu’est-ce que la poche des eaux ?
C’est une poche remplie de liquide amniotique. Elle se présente comme un double feuillet qui adhère à l’utérus et s’applique dessus comme un ballon plein d’eau. A l’intérieur se trouvent le placenta, le cordon, le bébé et l’eau que l’on appelle le liquide amniotique. Cette poche est fine et transparente. Elle protège le bébé des infections et des germes.

Comment se perce-t-elle ?
Elle peut se percer de manière prématurée sous l’effet d’un germe ou d’un fièvre non traitée. L’excès de contractions peut aussi entraîner la rupture des membranes sous l’effet de la pression. Il y a également d’autres facteurs non identifiés qui entraînent la perte des eaux de manière prématurée. Dans les cas classiques, elle se perce lors du 9e mois sous l’effet des contractions et du travail qui s’intensifie.

Que faut-il faire si l’on perd les eaux ?
Il faut partir tout de suite à la maternité car le bébé n’est plus protégé des infections quelque soit le terme et quelle que soit la quantité d’eau perdue. On peut perdre beaucoup d’eau d’un coup mais aussi avoir juste un filet d’eau qui coule. Dans ce deuxième cas, il peut s’agir d’une fissure de la double membrane ou d’une vraie rupture colmatée par la tête du bébé qui bloque l’écoulement. En cas d’écoulement léger ou d’humidité constante dans la culotte, on part à la maternité pour vérifier qu’il ne s’agit pas d’une fissure. Si c’en est une, il faudra être hospitalisée.

La perte des eaux est-elle systématique ?
On ne perd pas forcément les eaux. Si le travail est en cours, il ne faut pas attendre que la poche perce pour se rendre à la maternité. Si la poche n’a pas rompu avant, c’est la sage-femme qui percera la poche de manière artificielle en salle d’accouchement une fois la péridurale posée. Ce n’est pas un acte douloureux et il n’y a aucun danger pour le bébé.

 
 

 
Qu'en pensez-vous ? Dites en commentaire !
Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Le déclenchement de l’accouchement
Par Graine de parents Le déclenchement de l’accouchement
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par Graine de parents La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Par Graine de parents Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Accouchement par césarienne : comment ça se passe ?
Par Graine de parents Accouchement par césarienne : comment ça se passe ?
Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Par Graine de parents Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?

Top 5 articles

La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par Graine de parents
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Laissez votre commentaire