La vérité sur la grossesse

0 0
La vérité sur la grossesse Une femme enceinte allongée qui cache sa t^te sous un oreiller
J'étais sûre qu'enceinte, je serai belle comme les filles du catalogue la Redoute. Avec le même sourire, le même look fashion au ventre arrondi. Je serai radieuse enceinte, c'est ce que je m'étais dit. 

C'est ce qu'on se dit toutes. Et puis un jour, on n'a plus à se ruiner en tests à la pharmacie. Positif, c'est positif. Enfin, c'est le test qui est positif. Nous, on va commencer à voir les choses de façon un tout petit peu plus négative. Parce que je vous rassure, la fille du catalogue La Redoute si elle est radieuse, c'est parce qu'elle a un ballon caché sous ses fringues. Les joies de la grossesse, les vraies, elle connaît pas.

 

Le premier trimestre de grossesse
Elle connaît pas les fameuses nausées du premier trimestre. Celles qui font vomir son déjeuner juste en pensant qu'on doit rentrer dans la boulangerie pour acheter le pain. Encore que ça, ça a un atout, on ne prend pas de poids au moins pendant trois mois.

 Qu'on me dise l'avantage en revanche de s'endormir un peu partout, quelle que soit l'heure, quel que soit l'endroit, au bureau pendant une réunion, dans le train jusqu'au terminus... Une femme enceinte pourrait dormir 20 heures sur 24 les premiers mois. C'est qu'elle a besoin de faire des réserves pour après, la malheureuse.

 Si bien que la nuit, la future maman dort. Et son mari fait de même au lieu de profiter de la poitrine  généreuse de son épouse. C'est que, pas touche, ça fait mal une poitrine gonflée aux hormones

 

Le deuxième trimestre de grossesse
On l'a attendu trois mois ce deuxième trimestre, tant on nous promettait qu'on serait enfin épanouie. Les petits coups de fourchette dans le bas du ventre (les ligaments qui se relâchent) sont devenus une habitude.

 On fait le deuil de notre peau de jeune fille avec les premières vergetures, qu'on tente tant bien que mal de limiter en se tartinant de crèmes très, très coûteuses.

 Malgré tout, on se sentirait plutôt bien si on avait pas aussi mal aux fesses. Oui, c'est glamour les hémorroïdes. La faute à la constipation chronique et aux troubles veineux provoqués par une compression de l'utérus sur l'abdomen.

 

Le troisième trimestre de grossesse
Bientôt la quille, on va pouvoir souffler. Enfin, s'essouffler ! Parce qu'il n'y a que dans les livres que les femmes enceintes prennent un kilo par mois. Si je vous dis 19 et 22 kilos en plus dans mon cas, ça vous rassure ? Du coup forcément, on marche au ralenti, fait les courses au ralenti et le temps aussi semble s'être ralenti. Mais quand est-ce qu'on accouche bon sang ?

 Bientôt. Juste le temps de se préparer à un dernier point essentiel : le manque de sommeil. Et quel meilleur entraînement pour cela que les insomnies de la femme enceinte ? On en a des raisons de ne pas dormir au troisième trimestre : les envies de pipis nocturnes (maintenant, le bébé appuie sur la vessie, comme c'est mignon !), les crampes musculaires, généralement au mollet (chez moi en tout cas !) ou les cauchemars dus à l'inquiétude (ma fille aura-t'elle le nez de son arrière-grand-mère ? Pitié, pas ça). Et puis ça commence à être la crise du logement pour bébé aussi là-dedans alors forcément, il cogne aux parois. Lui aussi a envie de sortir.

 

C'est sûr, la fille du catalogue La Redoute ne connaît pas ces désagréments avec son ballon de baudruche planqué sous ses fringues. Et le plus bizarre dans tout ça, c'est qu'avant ma deuxième grossesse, en regardant les pages futures mamans du catalogue La Redoute, je me suis entendue penser « je serai radieuse comme elle cette fois » ! Mais non. Vous voilà prévenues.

 

Par Isa - mon blog de maman, Maman de Princesse et de Merlin Pinpin

 
 

 D'accord, pas d'accord ? Dites-le en commentaire !


Commentaires 3 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Le déclenchement de l’accouchement
Par Graine de parents Le déclenchement de l’accouchement
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par B. Simon, Gynécologue-obstétricien La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Par E. Colin, Sage-femme Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?

à lire aussi

Par Graine de Curieux
La maman au 2e mois de sa grossesse
La maman au 2e mois de sa grossesse
Par Graine de parents
Conseils pour le 9e mois de grossesse
Conseils pour le 9e mois de grossesse
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants
La grossesse glamour ? Un mythe !
La grossesse glamour ? Un mythe !
Par Graine de Curieux
La maman au 4e mois de sa grossesse
La maman au 4e mois de sa grossesse
Par A. Fournié, Professeur de gynécologie-obstétrique
Petits maux de la grossesse : le diabète gestationnel
Petits maux de la grossesse : le diabète gestationnel

Top 5 articles

La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Par B. Simon, Gynécologue-obstétricien
La césarienne extrapéritonéale, la césarienne du futur ?
Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Par E. Colin, Sage-femme
Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants
Comment savoir qu'il est temps d'aller à la maternité ?
Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Par L. Teyssendier, Maman de 3 enfants
Départ à la maternité : comment s’occuper de l’aîné ?
Accouchement par césarienne : comment ça se passe ?
Par B.Lafarge-Bart, Chef de service gynécologie-obstétrique
Accouchement par césarienne : comment ça se passe ?
Laissez votre commentaire
3 Commentaires
02/03/2017 11:38
J'ai beaucoup ri en lisant votre article ! C'est vrai qu'il faut arrêter d'idéaliser la grossesse. C'est dur, c'est lourd, ça fait mal, ça barbouille, ça fatigue... Je crois qu'on peut toutes se retrouver plus ou moins dans cette description. Bien sûr, il s'agit d'une caricature mais... pas tant que ça. A part les hémorroïdes, je peux dire que je suis passée par toutes ces étapes. Je ne me suis pas rendue compte sur le coup de ce que ça représentait mais en vous lisant, je réalise que ça fait quand même beaucoup. Pourtant, je repartirais tout de suite pour un quatrième bébé si je pouvais !
06/03/2017 17:31
Merci pour votre article concernant la vérité sur la grossesse. J'ai l'impression que les femmes qui n'ont pas vécu de grossesse ne se rendent pas compte à quel point c'est dur et pas du tout glamour. Profites-en ! me disaient mes amies lorsque j'étais enceinte de mon garçon. Mais profiter de quoi ? Des nausées, de la fatigue, de la peau toute grasse, des cheveux qui ne ressemblent à rien ? Bien sûr, le bonheur d'attendre l'arrivée de son bébé est grand mais il se convertit en impatience et en besoin de soulagement. Encore merci pour ces mots remplis de vérité.
15/03/2017 10:27
Votre article est très drôle. Enfin un message qui ne fait pas passer la grossesse pour l'âge d'or de la femme. Oui c'est un moment merveilleux pour ce qu'il représente mais tous ces changements dans le corps et dans l'esprit sont très difficiles à vivre. Comme vous le montrez bien, chaque trimestre vient avec son lot de problèmes, même si les blogs et livres nous assurent que ça y est, la libération est proche ! En réalité, la libération n'arrive jamais car après la grossesse, il y a l'accouchement et les véritables "ennuis" commencent ! :-)