close cross cancel bubble smiley
 

Quand partir à la maternité pour accoucher ?

Quand partir à la maternité pour accoucher ?
Quand partir à la maternité pour accoucher ? - Crédit : gosphotodesign/Fotolia
Pour un premier bébé, la question trotte dans la tête de toutes les mamans : quand faut-il partir à la maternité ? Pas évident de le savoir, on a peur d’arriver trop tôt ou pire, trop tard ! Emilie Colin, sage femme libérale à Boulogne-Billancourt nous donne les clés pour savoir déceler le bon moment du départ à la maternité. Propos recueillis par Marjoliemaman.

 

Comment savoir qu’il est temps de partir à la maternité pour accoucher ?
Au cours du dernier mois, on peut avoir des contractions anarchiques. Elles sont irrégulières au niveau de la durée, de la fréquence et de la douleur, c’est normal. A l’approche de l’accouchement, elles vont se régulariser.
Pour un premier enfant, tant qu’elles ne sont pas régulières, douloureuses et espacées de 3 à 7 minutes, on ne considère pas qu’on est en travail. La douleur est subjective mais on reste à la maison tant que l’on trouve ça gérable. Si c’est trop difficile et que l’on pense que l’on sera mieux à l’hôpital avec un encadrement médical, on part.
Pour une deuxième grossesse ou plus, ce temps est réduit car le corps est préparé, le col et l’utérus sont plus réactifs, le travail est plus efficace, donc plus rapide.
Il faut se fier à ce que l’on ressent et si l’on veut patienter un peu, on prend un bain, on respire calmement et on voit comment cela évolue. On part si l’on sent que le bébé descend dans le ventre ou que l’on passe un cap au niveau de la douleur.

 

Dans quel cas faut-il absolument aller à la maternité ?
A n’importe quel terme, on part systématiquement à la maternité :
- si l’on perd de l’eau quelle que soit la quantité,
- si l’on perd du sang quelle que soit la quantité,
- si l’on a de la fièvre ou une infection,
- si l’on a des contractions qui ne passent pas,
- si l’on a des brûlures urinaires ou des démangeaisons
- et si l’on sent son bébé bouger moins qu’à son habitude.

De manière générale en cas de doute, il ne faut surtout pas hésiter à aller consulter.

 

Qu'en pensez-vous ? Dites en commentaire !

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Pour ou contre la péridurale ?
Pour ou contre la péridurale ?
L’acupuncture en pratique
L’acupuncture en pratique
Accoucher sans péridurale : L’hypnose
Accoucher sans péridurale : L’hypnose
Césarienne : comment bien la vivre ?
Césarienne : comment bien la vivre ?
Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ?
Accouchement : quelles alternatives quand on ne peut pas avoir la péridurale ?
Prévisualiser le site au
Conserver pendant ma navigation

Id Navigation