logo idkids

-10% SUPPLÉMENTAIRES
sur les articles soldés Okaïdi et Obaïbi dès l'achat de 2 articles soldés, du 19 au 23 juillet*

J'en profite

Prématuré : le retour à la maison sans lui

0
Prématuré : le retour à la maison sans lui Prématuré : le retour à la maison sans lui - Crédit : ondrooo/Fotolia

Votre enfant est né prématuré, et vous devez rentrer à la maison alors que lui reste en service de néonatologie. La pédiatre Marion Pothin livre ses 6 conseils pour vivre cette période au mieux.

1. Arrêtez de culpabiliser !
Certaines femmes peuvent ressentir un sentiment de culpabilité devant leur enfant prématuré, même si elles le verbalisent difficilement. Elles pensent qu'elles ne sont pas allées au bout de leur « travail », qui était d'accompagner leur enfant jusqu'à son terme.

Le conseil de la pédiatre Marion Pothin : « Sachez que ce n'est jamais votre faute ! Sauf si vous avez sauté à l'élastique en pleine grossesse... Mais avoir un enfant prématuré est un hasard de la vie auquel vous ne pouvez rien. »

2. Investissez les lieux
Vous avez le droit de ramener quelques éléments de décoration dans la chambre de votre enfant : un petit dessin, une peinture, un portrait de famille... N'hésitez pas !

Le conseil de la pédiatre : « Puisque vous ne pouvez pas le ramener à la maison, ramenez un petit bout de maison à lui ! »

3. Apportez-lui l'un de vos t-shirts
Vous pouvez tout à fait mettre dans la couveuse de votre bébé un t-shirt que vous avez porté : ainsi, il aura à côté de lui un petit bout de vous.

Le conseil de la pédiatre : « Votre odeur est une odeur à laquelle il est déjà habitué, il sera donc rassuré de la sentir à côté de lui. Nous, soignants, encourageons tout ce qui permet à la maman de jouer son rôle de maman, qui est unique. »

4. Pères, enregistrez votre voix
Les nouveaux-nés prématurés sont sensibles à la voix de leur père, qu'ils ont entendu pendant toute la grossesse. Parlez-lui doucement quand vous êtes avec lui.

Le conseil de la pédiatre : « Vous pouvez vous enregistrez en train de parler, ou de lire doucement des petites histoires, pour tous les moments où vous n'êtes pas là. »

5. Amenez ses frères et sœurs
Demandez aux équipes du service de néonatalogie à quel moment les autres enfants de la famille peuvent venir. Ils ne pourront bien sûr pas venir tous les jours, car les nouveau-nés ont besoin de calme.

Le conseil de la pédiatre : « Il faut qu'ils rencontrent le bébé, c'est une manière de lui donner une place dans la famille. Et puis comme ça, la fratrie pourra parler du bébé à son tour aux autres membres de la famille. »

6. Prenez du temps pour vous !
Vous vous occuperez d'autant mieux de votre bébé si vous êtes reposée. Et ces moments seuls à la maison peuvent vous laisser du temps pour préparer sa venue : décoration, achats d'habits, faites-vous plaisir (et dormez aussi, ça risque d’être plus compliqué après…).

Votre enfant - et votre famille - peut vivre des moments difficiles en cas de naissance prématurée. Mais cette période n'est pas que négative : l'attention des soignants, l'émotion vécue avec votre conjoint(e), tout cela peut aussi changer une vie. Après tout, votre enfant qui était si petit a pu traverser ces épreuves, et cela le rend unique. Et plus fort.

Qu'en pensez-vous ? Dites en commentaire ! 

Commentaires 0 Partager 0

autres sujets dans Grossesse - Adoption

Retour à la maison, distribution des rôles entre parents
Par Graine de parents Retour à la maison, distribution des rôles entre parents
Arrivée de bébé à la maison : sachez exprimer vos besoins
Par Graine de parents Arrivée de bébé à la maison : sachez exprimer vos besoins
Prendre du temps pour soi : les astuces des mamans épuisées
Par Graine de parents Prendre du temps pour soi : les astuces des mamans épuisées
Prématuré : le retour à la maison sans lui
Par Graine de parents Prématuré : le retour à la maison sans lui
Quel budget mensuel prévoir pour un nouveau né ?
Par Graine de parents Quel budget mensuel prévoir pour un nouveau né ?
Laissez votre commentaire